djellaba


djellaba

djellaba [ dʒɛ(l)laba ] n. f.
• 1849; jilleba 1743; mot ar. du Maroc
Vêtement de dessus, longue robe à manches longues et à capuchon, portée par les hommes et les femmes, en Afrique du Nord.

djellaba nom féminin (arabe djallāba) Sorte de robe ample, ornée de passementeries et munie d'un capuchon, portée par les hommes dans le Maghreb.

djellaba
n. f. Longue tunique traditionnelle à manches longues et, parfois, à capuchon, portée au Maghreb par les hommes et les femmes.

⇒DJELLABA(H), (DJELLABA, DJELLABAH)subst. fém.
Longue robe (en laine, coton ou drap), à manches longues et le plus souvent à capuchon, ouverte sur la poitrine, portée par les hommes et les femmes dans le monde arabe :
Pour le touriste et l'étranger, le voile délimite à la fois la société algérienne et sa composante féminine. Chez l'homme algérien, par contre, peuvent se décrire des modifications régionales mineures : fez dans les centres urbains, turbans et djellabas dans les campagnes. Le vêtement masculin admet une certaine marge de choix, un minimum d'hétérogénéité.
F. FANON, Sociologie d'une Révolution, Paris, Maspero, 1959, p. 17.
Prononc. et Orth. :[(l)laba]. [l] simple ds Pt Lar. 1968, WARN. 1968 et Lar. Lang. fr.; [l] ou [ll] double ds Pt. ROB. et ROB. Suppl. 1970. Le plus souvent écrit djellaba. La graph. avec h, djellabah, se rencontre ds LELOIR 1961 et, pour la docum., ds GIDE, Faux-monn., 1925, p. 979, ds CAMUS, Exil et Roy., 1957, p. 1611. La graph. avec accent circonflexe est donnée ds Lar. 20e, djellâba; cet accent devient tiret ds Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. comme en arabe. La var. jellaba est signalée ds Nouv. Lar. ill. Étymol. et Hist. 1743 jilleba (Voyages de Mr. Shaw, trad. de l'angl., La Haye, t. 1, p. 378 ds NASSER Thèse compl. 1967, p. 48 : Quelques uns [en Afrique du Nord] portent [...] une veste ou tunique fort étroite qu'ils nomment Jilleba); 1844 djellâba (CARETTE, Recherches sur la géogr. et le commerce de l'Algérie méridionale, p. 109 ds DOZY t. 1, p. 205a); 1849 (F. JACQUOT, Expédition du Général Cavaignac dans le Sahara algérien, Paris, p. 207 : [Les Touareg] mettent ordinairement trois blouses [djellaba, sâmia, lebni]). Empr. à l'ar. , « doit signifier, soit un vêtement que portent les , les marchands d'esclaves, soit un vêtement que ceux-ci font porter aux esclaves » (DOZY, loc. cit.). Le mot est attesté en ar. dès le XIIIe s., transcrit gelibîa en 1505 (ibid.). Fréq. abs. littér. : 3.

djellaba [dʒelaba; dʒɛllaba] n. f.
ÉTYM. 1844; gélabia, 1832; dgilabāb, 1836; mot arabe du Maroc qallāba.
tableau Mots français d'origine arabe.
Longue robe à manches longues et à capuchon, portée par les hommes et les femmes, en Afrique du Nord, généralement faite d'un fin drap de laine. || Des djellabas bleues.
1 (…) la collaboration étroite, cordiale et confiante entre l'autorité chérifienne et l'autorité française, collaboration que symbolise ce soir le mélange autour de cette table, de nos uniformes et de vos djellabas, de nos habits et de vos burnous.
L. H. Lyautey, Paroles d'action, p. 242.
2 (…) l'Arabe vêtu d'une djellabah autrefois bleue, les pieds dans des sandales (…)
Camus, l'Exil et le Royaume, L'hôte, p. 104.
3 (…) Maurice est la proie d'une presse scandaleuse. Il voyage au loin, il boit du thé à la menthe, il flotte dans une djellaba. Il réapparaîtra, il nous étonnera.
Violette Leduc, la Folie en tête, p. 61.
REM. On trouve aussi la graphie djellabah (cit. 2).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Djellaba — (جلابة) (Moroccan Arabic, also known as Darija (الدارجة)) (also djellabah, galabiya, jellāb(a))[1] is a traditional long, loose fitting outer robe with full sleeves worn in the Maghreb region of North Africa and in Arabic speaking countries along …   Wikipedia

  • Djellaba — Die Djellaba (arabisch ‏جلابة ‎, DMG dschellāba), auch Dschellaba, Galabiya, ist ein traditionelles lang wallendes Gewand (Tunika), das einfarbig von Männern und bunt gemustert von Frauen in den Ländern des …   Deutsch Wikipedia

  • djellaba — DJELLABÁ GELABA/ s. f. haină lungă şi largă, desfăcută pe părţi, cu glugă, purtată în Africa de Nord. (< fr. djellaba) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • djellaba — or djellabah [jə lä′bə] n. 〚Ar jallaba, contr. < jallābīya〛 a long, loose outer garment worn in Arabic countries * * * djel·la·ba or djel·la·bah also jel·la·ba (jə läʹbə) or ga·la·bi·a ( bē ə) n. A long, loose, hooded garment with full sleeves,… …   Universalium

  • djellaba — (also djellabah or jellaba) ► NOUN ▪ a loose woollen hooded cloak of a kind traditionally worn by Arabs. ORIGIN Arabic …   English terms dictionary

  • djellaba — or djellabah [jə lä′bə] n. [Ar jallaba, contr. < jallābīya] a long, loose outer garment worn in Arabic countries …   English World dictionary

  • Djellaba — Jilbab Un homme en jilbab …   Wikipédia en Français

  • Djellaba — Djel|la|ba 〈[dʒɛl ] f. 10〉 nordafrikanisches Kapuzengewand für Männer aus grobem Wollstoff [arab.] * * * Djellaba   [dʒ , arabisch] die, / s, Djellabia, nordafrikanisches Übergewand aus grobem Wollstoff mit Kapuze und Ärmeln, meist aus einem… …   Universal-Lexikon

  • djellaba — also djellabah noun Etymology: French, from Arabic jallāba, jallābīya Date: 1919 a long loose garment with full sleeves and a hood …   New Collegiate Dictionary

  • djellaba — noun A loose fitting, ankle length hooded robe worn by men in North Africa …   Wiktionary